dimanche, février 17Des nouvelles qui comptent pour vous

NBA : les Los Angeles Lakers coulent à Philadelphie – Basket

Basket - NBA - LeBron James et les Los Angeles Lakers ont perdu trois de leurs quatre derniers matches. (Reuters)

Les têtes basses et une frustration palpable. Les Los Angeles Lakers sont en plein doute depuis de (trop) longues semaines et la lourde défaite concédée dimanche chez les Philadelphia Sixers (120-143) ne va pas arranger les choses. Apathiques en défense, incohérents dans la foulée d’un premier quart-temps pour tant dominé (40-39), LeBron James (18 points à 8/16, 10 rebonds, 9 passes) et les siens ont complètement perdu le fil du match face à un adversaire qui a prouvé qu’il possède bien un effectif de prétendant aux Finales du côté de la Conférence Ouest.

Kyle Kuzma (39 pts à 14/21) avait pourtant bien lancé les Angelins, en claquant 23 points dans le seul premier quart. Joel Embiid, intenable (37 pts à 12/16, 14 rbds) lui a vite répondu et a permis à Philly de reprendre le dessus. Surtout, la puissance et la variété offensive des 76ers ont assez logiquement fait la différence. Tout juste arrivé en provenance des Clippers, Tobias Harris (22 pts à 9/14, 6 rbds, 6 pds) a prouvé qu’il n’a pas besoin de temps pour prendre ses marques dans sa nouvelle équipe. Jimmy Butler (15 pts à 6/10) a fait dans l’efficacité, tout comme J.J. Redick (21 pts à 8/13, 5 pds). Seul Ben Simmons a été décevant (8 pts à 3/13, 7 pds) mais le scénario du match ne lui a pas demandé de forcer.

7
Philadelphie n’a perdu que sept ballons sur l’intégralité de la partie, contre 16 pour Los Angeles.

Sous les yeux de leur président Magic Johnson, qui avait fait le déplacement à Philadelphie, les Lakers ont passé les trois quarts du match à courir après le score. Une mission difficile à mener à bien alors qu’en face les locaux ont été particulièrement adroits (56/97, 57,7 %, dont 12/24 à trois points). Le constat est néanmoins cinglant pour L.A. : avec cette troisième défaite en quatre matches, alors que la course pour la qualification en play-offs va s’intensifier, la crise couve. La huitième place de la Conférence Ouest, occupée par les Clippers (31v-26d), s’éloigne avec un bilan équilibré (28v-28d, 10e). Le poste de l’entraîneur, Luke Walton, semble plus que jamais menacé.

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :