vendredi, mars 22Des nouvelles qui comptent pour vous

Tirreno-Adriatico : le contre-la-montre par équipes pour Mitchelton-Scott – Cyclisme

Primoz Roglic et ses partenaires de la Jumbo Visma ont été douchés. Ils pensaient avoir frappé un grand coup en devançant de 30 secondes l’équipe Deceuninck-Quick Step de Julian Alaphilippe, au terme de 21,5 km d’un contre-la-montre par équipes avalé en 22’32 ». Mais la Mitchelton-Scott d’Adam Yates a fait encore mieux en affolant les compteurs pour boucler la boucle autour de Lido de Camaiore à 57,5 km/h de moyenne et venir arracher la victoire de sept secondes, sur la première des sept étapes de Tirreno-Adriatico, ce mercredi. La Sunweb de Tom Dumoulin prend la troisième place, à 22 secondes, et Deceuninck-Quick Step la quatrième à 37 secondes.

Pourtant l’équipe de Julian Alaphilippe n’avait pas démérité sur une route rendue glissante par la pluie. Prudent, le récent vainqueur des Strade Bianche se gardait bien de crier victoire après en avoir terminé, alors que de nombreuses équipes n’étaient pas encore parties défier le chrono collectif, dont la Mitchelton-Scott, qui s’est élancée alors que la chaussée était plus sèche.

« Le profil de ce Tirreno-Adriatico correspond bien » – Julian Alaphilippe

« Si on a frappé fort, je ne sais pas, il reste de grandes équipes » avançait le Français sur la chaîne l’Équipe, « Tirenno est une course à étapes que je découvre. Le profil me correspond bien. On a une équipe très forte. J’espère continuer à avancer. Mais je vais prendre au jour le jour sur cette course », confiait encore Julian Alaphilippe.

Peu avant, Julien Pinot disait : « On visait haut, on a fait un bon chrono (23’23 »). La météo a eu une influence, la route était très mouillée quand on est partis. » L’entraîneur de Groupama-FDJ (8e à 58 secondes) donna ensuite des nouvelles de Thibaut, son frère, souffrant d’un léger refroidissement avant le départ. « Il n’y a pas de pression cette semaine. On est là pour bosser. C’est un parcours où il y a de quoi se faire plaisir, sans pression. »

Cette première étape a été marquée par la collision avec un spectateur (qui a traversé la chaussée malgré les gestes d’un policier) de deux coureurs, l’Italien Oscar Gatto et le polonais Rafal Majka, de l’équipe Bora-Hansgrohe, emmenée par Peter Sagan. Les deux cyclistes ont pu repartir après la chute, le spectateur imprudent a été emmené à l’hôpital, son état ne semblant pas inspirer d’inquiétude.

La deuxième étape de cette 54e édition, ce jeudi, sera longue de 195 km et mènera les coureurs vers Pomarance. L’Australien Michael Hepburn s’élancera avec le maillot de leader au général.

La formation Jumbo-Visma se contente de la 2e place


Ak.C.

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :